Fériérista, ce billet est pour toi

Demain c'est férié et vous n'avez rien prévu :( Ce n'est pas faute d'avoir envie de voyager, non, c'est plutôt comment dire... Qui c'est déjà le mec qui a pris tous les jours fériés de l'année et qui les as mis tous dans le même mois ? Genre un week-end de 4 jours, un autre de 3, et un pont de 4 jours ? Genre si t'as voulu faire le malin et partir à la hâte le premier week-end d'août pour une virée marocaine, et que tu as dépensé tout ton salaire là-bas (qui venait à peine de tomber, rappelons-le), tu te retrouves, comme moi, bloqué à Casablanca pour le restant du mois. Déjà vendredi dernier tu es resté chez toi sagement, sans trop te plaindre, en poussant même la chansonnette optimiste : "Non mais c'est vrai que c'est agréable aussi de ne rien faire et de profiter de sa maison !". Mais là soudain le jeudi fatidique arrive et tu sens ta gorge se nouer peu à peu... Ok, là, tout les marocains vont partir à l'assaut de chaque joli coin du territoire et toi tu partiras... à l'assaut de ton sadari rouge et noir. Plus de chansonnette, plus d'optimisme, plus de walou : demain c'est férié, je suis bloquée ici, et c'est la LOOSE. Voilà, si vous êtes dans ce cas rassurez-vous, vous venez de constater que vous n'êtes pas seul(e). Et puis la bonne nouvelle, c'est que Casa est un peu plus vide de ses habitants, et que c'est donc la parfaite occasion pour s'organiser un super week-end prolongé made in our beloved city, et aussi intra-dar-muros, avec plein d'idées sympas à tester. Petit programme coaching de fériérista-coincé-à-Casa en quatre étapes.

Jeudi : Je me fais plaisir
Commencez par une énorme grasse matinée bien méritée qui vous mènera directement à la case "après-midi". Petite pause douche et (petit) déjeuner, puis apprêtez-vous à sortir. Au programme, petite sortie shopping déco aux Habbous. Faites-vous plaisir sans dépenser grand chose, dressez une liste de petits objets jolis qui pourraient décorer votre maison : un diffuseur d'huiles essentielles, un petit bol en tadelakt teinté, un peu d'huile d'argan, un saroual pour passer trois jours bien confortablement, des petites boîtes en bois pour accueillir bijoux ou clés, miroir en fer forgé, abat-jour en peau de chèvre blanc crème, ou encore attache-rideaux, savons d'ambre et de musc et tableau mural aux couleurs du Maroc, bref, la liste est infinie des petits cadeaux utiles que l'on peut se faire à soi-même pour quelques dirhams. Et, si on cherche bien, on y trouve des tas de petits objets stylés qui et pas uniquement des souvenirs de touristes. Evidemment, achetez au passage quelques olives au marché des olives, parce que que serait la vie sans olives ? Le bonheur est là, il suffit de se servir, chante Lynda Lemay. Je me sers ! Finissez votre tournée par un petit café en face du tribunal, ou un jus dans la mehlaba juste avant le pont de Derb Sultan, puis rentrez tranquillement chez vous pour ranger vos petites merveilles dans la maison.

Vendredi : Je m'organise
Après cette première journée placée sous le motto "Je me fais plaisir" vendredi sera le moment idéal pour faire honneur à ce mot d'ordre : s'organiser. C'est le grand jour du tri intergalactique saisonnalo-périodique de la maison. Retroussez vos manches et motivez-vous à faire ce que vous avez tant de mal à faire en temps normal (et qui est beaucoup plus nécessaire qu'on ne le croit). La règle du jeu est très facile : on procède pièce par pièce, et on fait un grand tas au milieu de tout ce qui n'est pas vraiment utile. Par exemple, on commence par le dressing : je vous invite à consulter le blog de Happily Sharing qui partage avec nous une méthode japonaise minimaliste qui aide à y voir clair dans ses vêtements. Il suffit de prendre fringue par fringue et de se poser la question : ce vêtement-là me procure-t-il du plaisir ? Suis-je flattée et heureuse de le porter ? Si la réponse est oui, vous le gardez. Si la réponse est non, vous le mettez de côté. Si c'est mitigé, vous faites un tas à part et vous trancherez plus tard. Vous pourrez ensuite organiser un vide-dressing ou faire un don des vêtements que vous avez éliminés, et votre garde-robe se recentrera sur l'essentiel. Avec plein de place pour accueillir de futures nouvelles pièces (oui, comme votre compte bancaire qui a plein de place pour accueillir votre futur salaire du mois prochain). Passez ensuite à la cuisine, videz placards et frigos, épicerie, congélateur, caisse à tuperwares, tiroirs à couverts, etc. Séparez-vous de tout ce que vous n'utilisez jamais, et profitez de ce tri pour réorganiser votre cuisine : de jolis pots pour le plan de travail avec les accessoires du quotidien, des boîtes en métal joliment décorées pour ranger chocolat, café, riz ou encore petits moules à sablés, changement de place des ustensiles, fixation des accroche-torchons qui traînent depuis des mois (oui, les ventouses c'est un mythe, il n'y a que la super-glue de moul droguerie qui fasse vraiment l'affaire), et pourquoi pas innovation avec un bout de métal pour pendre les casseroles au mur ou bien un petit ensemble de tableaux de cupcakes fraîchement shoppé à Alpha 55. Pensez praticité, dressez une petite liste de ce qui vous manquerez et ne lésinez pas sur le rangement. Il y a aussi cette solution DIY qui occupera une petite heure de votre après-midi, les pots de confiture Aïcha recyclés en pots à couverts avec leur déco motifs dessinés avec du vernis à ongle ! Salon, chambre à coucher, papiers importants dans des classeurs, et surtout salle de bains... Explorez votre maison comme un territoire nouveau, enfilez votre tenue de Valérie Daminot avec un regard critique et une envie de transformer votre intérieur en maison de vos rêves. Concrètement, ça vous fera un bien fou et vous vous sentirez étrangement bien.

Samedi : Je badine avec la vie 
En amoureux, entre copines, en famille, ce samedi c'est sortie. Pour couper un peu avec ces deux derniers jours en solitaire, offrez-vous un bain de sociabilité et profitez-en en toute légèreté ! Cinéma, café, virée au Morocco Mall ou à Anfa Place, balade au parc de la ligue arabe, couscous familial ou encore shopping avec votre belle-soeur, sortez de chez vous et détendez-vous. Si le porte-monnaie vous fait vraiment défaut (genre vous offrir une séance de ciné c'est un peu suicidaire, on est que le 22 du mois quand même), partez à la découverte d'un Casa gratuit mais plein de charme. Longez la corniche à pied, observez la mer, faites une pause au petit café dans l'herbe près de la plage, en contrebas juste après le terminus du tramway. Ou bien allez vous perdre un peu dans Mers Sultan et Derb Omar, et poussez les portes de ces hôtels méconnus mais véritables bijoux architecturaux : zelliges, téléphones et ascenseurs des années 60, photos des célébrités qui ont passé une nuit il y a cinquante ans, petites courettes en fer forgé... vous en aurez plein la vue, pour pas un centime. Si vous êtes motorisé, piochez au hasard un quartier de la ville que ne connaissez absolument pas et partez le découvrir : la zone villa d'Aïn Chock, le quartier Florida près de Sidi Mâarouf, les fins fonds de Roche-Noire, le quartier Hay Wiam à Oulfa et son impressionnante falaise en plein coeur de Casablanca. Notre ville est un bijou, sillonons-la ! Sushis à l'extérieur pour les plus chanceux, burgers maison devant une bonne série en mode plateau-télé pour les autres, de quoi bien terminer cette jolie journée !



Dimanche : Je fais des choses pénibles mais qui font du bien
Faire des choses qu'on ne fait jamais et qui pourtant font beaucoup de bien, même si c'est un peu difficile de s'y mettre. Vous savez, ce genre d'activités qu'on a toujours la flemme de démarrer mais qui, une fois effectuées, nous rendent heureux comme un chef ! Démarrez par une petite séance de ménage utile (faire tremper les brosses à cheveux dans du vinaigre blanc pour les nettoyer à fond, dépoussiérer les tapis, enchaîner les lessives à la main...) et puis surtout, enfilez votre tablier de chef et faites-vous une méga séance de cuisine anticipative. C'est quoi ? Une feuille blanche, un tableau excel, une appli mobile, ce que vous voulez tant qu'il y a une case pour chaque jour de la semaine à venir, et une idée de plat à chaque fois. Ensuite, vous sortez si nécessaire au hanout acheter les ingrédients qui vous manqueraient, et vous démarrez votre séance. Essayez de faire un maximum de plats que vous congèlerez et ainsi chaque soir vous aurez juste à réchauffer votre petite merveille et à déguster. Vous vous auto-remercierez pendant 5 jours, croyez-moi ! Et pour finir en beauté ce programme de quatre jours, au choix : une séance de sport à la salle, un hammam de dimanche soir, une série fitness devant un programme youtube, un skype avec une amie partie vivre à l'étranger, ou encore quelques emails auxquels vous deviez répondre depuis un bon bout de temps. Promis, à la fin de la journée, vous serez fière de vous ;)

Et sinon, si rien de tout cela ne vous inspire, il y a toujours l'option dodo-télé-dodo-café-dodo-saison complète de Suits-dodo. Pendant quatre jours. C'est moins compliqué, et ça fait du bien aussi. Et puis, le Saint-Grâal du fériérista en mal de voyage : le yaourt au nutella devant une série bidon. Que celle ou celui qui n'a jamais testé le yaourt au nutella stoppe immédiatement toute activité pour remédier à ce terrible manquement : vous serez projeté directement au top de l'échelle du bonheur. 

Quoiqu'il en soit, quatre jours sans boulot, c'est toujours cadeau !


Gawria Aromatisée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire