Bulle dorée

Dans cette bulle où qui tu es se détermine par ce que tu portes. Dans cette bulle où le costard-cravate fait de toi quelqu'un qui a réussi. Dans cette bulle où tu crois que tu vaux plus que les autres parce que tes chaussures sont cirées. Dans cette bulle où tes ambitions se comptent plus en dirhams qu'en humanité. Dans cette bulle où tu critiques tous ceux que tu trouves inférieurs pendant que tu admires ceux que tu juges supérieurs. Dans cette bulle où tout est relatif. Dans cette bulle où évoluer signifie passer d'une mobylette à une voiture, d'une citadine à une berline. Dans cette bulle où la marque sur tes lunettes de soleil importe autant que la santé de tes proches. Dans cette bulle où on te fait croire que tu as la classe avec ta cigarette en coin et ta main dans la poche. Dans cette bulle où l'argent prend systématiquement le pas sur l'Homme qui est en toi. Dans cette bulle de pouvoir où tu oublies le savoir. Dans cette bulle qui te fait imbus toi qui était humble. Dans cette bulle où tu oublies facilement d'où tu viens tant tu t'inquiètes d'où tu vas. Dans cette bulle où le temps écrase tes valeurs. Dans cette bulle qui fait valser tes convictions. Dans cette bulle capitaliste qui enterre tes élans humanistes de jeune idéaliste. Dans cette bulle où les rêves des femmes s'estompent derrière les carrières de leurs hommes. Dans cette bulle stérile qui emporte les jeunes qui réussissent, dans cette bulle de l'apparence qui fait croire aux fausses vies, dans cette bulle qui m'énerve, qui s'agite, qui palpite, qui oublie l'essentiel, dans cette bulle dorée j'ai un rêve, une pensée qui aboie : lui crever les parois. 

Gawria Aromatisée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire