Maghribia culturia

Ce matin, je suis d'humeur à proposer un petit plongeon dans la culture contemporaine marocaine. Cinéma, musique, art, théâtre et comédie, le Maroc bouge, et sans nous en rendre compte, nous avons tous été conquis par au moins certaines de ses nouvelles oeuvres, qui nous entourent avec délice.

Première grosse pépite dans le panorama cinématographique : Road to Kabul. Qui n'a pas esquissé au moins un sourire en visionnant ce film ? Qui n'a pas compris les psychologies de ces personnages, taillés si proches du réel ? Qui n'a pas espéré qu'ils mènent leur quête à bien, emplis de compassion pour cette épopée tragi-comique ? Road to Kabul m'a fait passer un pur moment de bonheur, tant dans l'image que dans l'histoire, et surtout dans les portraits des personnages. Ce que j'ai préféré, c'est cet humour marocain, si fort, si intense pendant une heure et demie, cet humour si parfaitement et justement capté de l'humour marocain de la vraie vie, celui que je sur-adore.

Parmi mes premières rencontres avec la chanson marocaine moderne, je dois citer Hoba Hoba Spirit, Nabyla Maan et Gnawa Diffusion. Je me souviens d'un voyage à Chef Chaouen avec ce dernier groupe tournant en boucle dans nos oreilles, baignant notre humeur d'un soleil aussi fort que celui du mois d'août qui nous accompagnait. Que dire de Nabyla Maan, si ce n'est que c'est en grande partie sous son Padam Padam que Rajli m'a conquise... bel emblème d'un mélange franco-marocain. Quant à Hoba Hoba Spirit, je dois avouer que même ma petite soeur en France a déjà assisté à leurs concerts, et qu'il m'est difficile de résister à l'envie d'un Black Moussiba ou d'un "Bienvenue à Casa", à fond les watts sur le chemin du retour vers notre grosse cité d'amour... Plus récemment, et parce que je suis fan des sons de rap, je ne cache pas mon plaisir d'écouter Muslim et j'avoue que je ne résiste pas à écouter un bon petit H-Kayne pour canaliser une énergie montante ! Bon, je ne vais pas dresser le panorama du rap marocain, vous aurez compris : j'aime. D'Ahmed Sultan et son multiculturalisme à Tarek Batma et ses sons envoûtants, le Maroc a de quoi nous enchanter. Jeune talentueux découvert sur Youtube, Ayoub el Machatt m'a ravi les oreilles avec ses reprises originales de chansons de tous bords, dont le sublissime Inas Inas de Mohammed Rouicha. Et pour finir, même si la liste est encore longue, inévitable de passer par les voix de Nass el Ghiwane...

Ce que j'aime le plus au Maroc (après les gens), c'est l'humour marocain. Je suis tombée en totale admiration devant cet humour si subtil, parfois bien capilotracté, mais d'une justesse et d'une drôlerie sans pareilles. Je ris je ris comme jamais ! Et si je ne suis pas assez experte pour aller squatter les spectacles de Hanane Fadili ou autre étoile montante du domaine, je m'essaie aux capsules de Lcouple pendant ramadan, et je suis pliée de rire. Au-delà des stars, chaque marocain(e) est un(e) humoriste en puissance. Combien de nanas ai-je rencontrées qui m'ont imité la fameuse "Madame Tazi", avec une justesse à se tordre de rire... Keep laughing Morocco !

Je n'ai pas la prétention de connaître assez bien les artistes marocains pour citer mes favoris ici, mais je ne peux que m'auto-souhaiter de m'y intéresser davantage, car j'ai vu passer des tas de belles choses, et je sais que le talent ne manque pas. C'est notamment les projets et initiatives autour de la photographie qui attirent le plus mon attention : comment passer à côté de "Humans of Morocco", fabuleux projet pour moi et mon amour inconditionnel des gens du Maroc. Autre exemple, cette initiative "Casamantes" menée par un artiste marocain, Fayssal Zaoui. J'y reviens dans un autre article "Casamantes, un projet artistique et humain qui m'a faite pleurer". Ou encore, toujours du même photographe, "Casablanca seen and heard", un best-of pour moi de ce qui peut retranscrire au plus près notre merveilleuse mégapole bidawie.

Le Maroc est le siège de talents en pleine croissance, Internet est notamment un vecteur merveilleux pour aider tous les artistes à gagner de la visibilité. Veille sur youtube et les réseaux sociaux oblige, n'hésitez pas en commentaire à me faire découvrir vos merveilles culturelles marocaines à vous !


Gawria Aromatisée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire