Recettes de grand-mère marocaine


Les marocaines, c'est fou ce qu'elles ont comme recettes de grand-mère. Leur capacité à repenser la nature comme soin de beauté ou comme médicament m'épate. Et le mieux, c'est qu'elles connaissent tout, qu'elles soient ados, mamans ou grand-mères (oui, logique, grand-mère, recette de grand-mère...bref.).

Petit florilège de ces recette magiques que je commence à bien adopter, moi qui n'ai jamais été le genre de nana à se tourner vers la médecine traditionnelle ! Mais face au bonheur de pouvoir troquer son smecta contre des graines de coriandre, on ne réfléchit pas cent fois...

#1 Le cumin magique
Mal au bide, pensez cumin. Une petite douleur d'estomac, une mauvaise digestion... On prend une cuillère de cumin en poudre qu'on avale en même temps qu'un bon verre d'eau (sinon on risque de se retrouver la gorge totalement coincée, comme après une cuillère de Poulain...), et ça fait son effet. Idéal pour faire passer les petites douleurs !

#2 La coriandre anti-diarhée
Il y a des choses pénibles dans la vie (les règles, les taxis blancs, le prix des chaussures), mais s'il y en a une qui nous paralyse totalement quand elle débarque, c'est bien cette affreuse di*** ! Je passe les désagréments de selle et de timing, on le sait toutes, c'est l'enfer. Or, à situation horrible, médicament infect ! Qui n'a jamais préféré se dire "c'est pas grave je supporte" pour éviter de tremper ses lèvres dans un smecta ? Ce plâtre comestible est certes salvateur, mais à quel prix... C'est là que... merci Maroc ! Ici, il suffit d'acheter quelques graines de coriandre, les faire griller toutes seules dans une poêle, puis les écraser (délicieuse odeur de simili-orange...) et enfin les verser dans un verre d'une boisson chaude (du thé par exemple). Pas très pratique à boire, mais au moins c'est bon, et tout aussi efficace !

#3 L'infusion de thym
Alors, là, c'est du haut niveau ! Moi qui aie l'estomac fragile (je ne compte plus le nombre d'intoxications alimentaires que j'ai collectionnées ici...), le thym est carrément THE remède ! Je ne pourrai jamais oublier cette intoxication lors d'un Agadir-Casa express où dans mon ventre s'était invitée une vraie machine à laver. Ce qui m'a sauvée, c'était du thym dans de l'eau chaude. Ça pique, c'est très amer mais j'ai adoré. Même si ce n'est pas hyper facile à boire. Après, c'était comme si tout s'effaçait. Même en bonne santé, on conseille les infusions de thym régulièrement, c'est excellent pour se désinfecter l’œsophage ! Autant vous dire que le thym a été mon carburant ramadanesque cette année, histoire de faire passer les chbakia et faire la place pour le s7hor.

#4 L'ail, bourreau-docteur
Celui-là, je le déteste. Ceci dit, il fonctionne aussi. Il me vient de ma belle-mère... (comme beaucoup, en fait). L'idée ? Si vous êtes enrhumé(e), et encore mieux dans le cas d'une angine (entendez "amygdales en feu"), le soir avant de vous coucher, avalez une ou deux gousses d'ail pures, en les mâchant tout simplement. Attention effet secondaire vous risquez de vous retrouver en train de faire des sauts de cabri dans votre salon la bouche en feu et les yeux bouillonnants. Ensuite, il y a le petit passage "là j'ai envie de vomir" mais ça passe vite, et tout s'apaise. Il faut le faire 3 soirs de suite minimum pour que cela agisse. Et surtout ne pas boire ou manger après, et attendre un petit quart-d'heure avant d'aller au lit pour que ça descende bien. Variante (dans le cas d'un rhume seulement) : manger l'ail en même temps que de la danette. Ça passe mieux quand même !

#5 L'indémodable Miel
C'est même écrit dans le Coran, et toutes les sciences le prouveront : le Miel est un médicament naturel. Contre les rhumes, la toux, la voix éraillée... du vrai miel (celui des abeilles, pas de Marjane), peut vous apaiser et faire vraiment du bien. Aussi, une cuillère chaque matin, sans raison, c'est très positif ! Bon, le vrai miel coûte un peu cher, mais il vaut le coup. Et en plus il y en a plein de sortes !

#6 Le Halls-verveine, détergent bucal

Connu de tous les marocains, il est inévitablement conseillé pour toute personne souffrant de maux de gorge et de nez bouché. Très simple, je soupçonne la gent marocaine de le recommander plus que tout justement parce qu'il est accessible dans n'importe quel café. Recette du cocktail magique : un halls (bonbon très très fort à la menthe ou l'eucalyptus) mélangé à de la verveine chaude au lait (demandez au serveur, si vous n'y comprenez rien, lui, il saura). Et c'est vrai que ça décape !!! On pourrait dire que c'est un peu le pendant marocain de la moutarde de Dijon, en somme.

#7 Le panaché hyperactif

Quand on prend des aliments bourrés de vitamines/protéines/boostines, on a la pêche (=logique). Le méga-punchy-panaché (au Maroc un panaché n'est pas la bière pour enfants mais un savoureux mélange de fruits au jus d'orange ou au lait) recommandé en cas de baisse de régime, le voici : mixer avocat + dattes + amandes + noix. Boire. Digérer. Sauter dans tous les sens telle une puce hyperactive. Maroc receipies, encore plus fort que Nesquick.

#8 Halba-bulles

Halba (ou Fenugrec en français) : il s'agit d'une curieuse petite graine plate et carrée, toute minuscule, avec un goût ma foi pas désagréable, que l'on avale (on en prend une bonne quantité au creux de sa main) avec un bon verre de Ouelmès (Badoit locale) ou de Schweppes Tonic (je sais, c'est amer, presque imbuvable, mais ça fait adulte, et puis quand on est malade on ne rechigne pas). Et pourquoi au fait ? Pour favoriser la digestion, et alléger son petit estomac après un repas trop chargé, ou un mal de bidou, tout simplement. Bonus : je garde un merveilleux souvenir de ce remède salvateur, testé et approuvé après un énooooooorme couscous marocain. Vous comprendrez de quoi je parle. Attention, il est connu pour stimuler l'appétit, alors faites gaffe à ne pas vous resservir juste après ! Et second bémol : il fait suer et dégage une certaine odeur qui peut vous coller à la peau quelques heures...

#9 Le coktail-molotoff de GrandMa
On a déjà vu les bienfaits du cumin et de la coriandre. Il existe un secret plus puissant encore, je ne l'ai jamais testé celui-là mais aparemment c'est le plus puissant des remèdes anti-ventre-agonisant. L'idée maline est de mélanger les ingrédients magiques que l'on vient de nommer... en ajoutant du nigelle, ou Chanouge en darija. Cette sorte de graine noire, qui a par ailleurs pour effet de dégager un nez bouché encore plus efficacement qu'un halls à la menthe enrobé de moutarde fraîche, possède des vertus encore plus efficaces si on le mélange au cumin et à la coriandre. D'après la légende, ce cocktail de trois épices ferait dans nos petits estomacs en mal de bien-être l'effet premier d'une immense bataille meurtrière lançant des coups de couteau à tire-larigot pendant quelques heures, pour ensuite céder la place à un calme et un apaisement gastrique absolu : la guérison. Pour les plus téméraires d'entre vous.

#10 Le red-bull naturel
Le petit dernier découvert récemment... Un joli cocktail pour nous remettre sur pied quand on est un peu fébriles (début de rhume par exemple). On mélange du miel, du gingembre et du thym, et on infuse le tout. C'est un peu du trois-en un : le miel adoucit la toux, le thym nettoie les intestins, et le gingembre donne de l'énergie ! Efficace, naturel, et sooooo tendance !

Gawria Aromatisée

Aucun commentaire:

Publier un commentaire